ANHA

Qui sommes-nous

L’association algérienne des hémophiles

L’association algérienne des hémophiles existe depuis 1989, cette dernière a été restructurée et changée de dénomination en décembre 2011 par agrément du ministère de l’intérieur sous le numéro 37.

Représentée par un bureau nationale et des associations de Wilayas qui assurent des relations de proximité avec les adhérents de l’ANHA, apportant convivialité, échanges d’expériences et relations intergénérationnelles. Ils travaillent en relation avec les centres de traitement de l’hémophilie et organisent régulièrement des activités pour faire rencontrer patients, parents et professionnels de santé.

L’ANHA est très présente auprès des autorités de santé nationale, et s’emploie pour une amélioration constante des soins, pour une sécurité absolue des traitements et pour que les malades soient pris en compte dans les décisions de santé qui les concernent. Elle collabore avec les professionnels de santé au sein du comité scientifique du ministère de la santé.

Les objectifs de ANHA

Regrouper

les malades hémophiles et les autres malades atteints d’autres troubles rares de la coagulation ainsi que leurs parents et créer un lien amical entre les membres.

Agir

auprès des pouvoirs publics pour la sauvegarde des intérêts des hémophiles, et autres malades atteints d’un trouble rare de la coagulation.

Organiser

des formations au profit de personnel soignant et des séances d’éducation thérapeutique au profit des patients et leurs familles.

Établir

des relations avec les sociétés ou association qui ont le même objet au niveau national et international.

Informer

les malades et leurs familles sur tous les aspects de la maladie en diffusant auprès de ses membres des informations utiles.

N’attendez plus!

Nous sommes impatients de vous aider

Les missions de ANHA

Organiser la prise en charge au sein d’un réseau qui couvre le territoire national.

Veiller à la disponibilité d’un traitement efficace et sans danger pour le malade hémophile ou tout autre patient, atteint d’un trouble de la coagulation.

Faciliter la prise en charge dans toutes les structures de soins et dans toutes les régions du pays.

Assurer une disponibilité permanente du traitement anti-hémophilique dans toutes les structures de suivi.

Répondre aux besoins des malades en information par rapport aux droits, prise en charge médicale et éducation sanitaire.

Réseau de soins